Comment tu fais? Le rabattage

Mouton noir met fin à son hibernation pour inaugurer une nouvelle rubrique! « Comment tu fais? » te demande, à toi, lecteur.trice, tes meilleurs trucs et astuces.

Comment tu fais… pour rabattre souplement?

La plupart des patrons de tricot recommandent de rabattre « souplement » les mailles en fin d’ouvrage. Jusqu’ici, j’avais deux méthodes pour ajouter de l’élasticité : rabattre en respectant les points employés (à l’endroit pour les mailles endroit, à l’envers pour les mailles envers) et utiliser une aiguille d’un diamètre supérieur.

Mais en terminant mon top Lobelia (entamé il y a un an, vite tricoté mais laissé en morceaux pour cause de phobie de la couture…), j’en ai à nouveau fait l’expérience : ça ne suffit pas! Je ne pouvais y passer la tête qu’en ôtant mes lunettes et mes bras dodus étaient carrément boudinés…

Dans un élan de perfectionnisme, j’ai lancé une recherche et j’ai testé la méthode préconisé par Le Tisserin Coquet :  le Jenny’s Surprisingly Stretchy Bind Off (« rabattage étonnamment élastique de Jenny » ou simplement « JSSBO » pour les initiés).

Que dire? C’est tout simplement miraculeux!!! Beaucoup plus confortable ET mieux fini!Je ne vais pas vous faire un cours, Chloé explique ça super bien ici, en images.

Et vous alors, dites-nous, comment vous faites?

8 commentaires sur « Comment tu fais? Le rabattage »

  1. Et bien voilà un rabattage que je ne connaissais pas du tout et qui pourra bien m’aider… il m’arrive aussi d’avoir fait le col trop serré pour Bachir :-(… Merciiiii pour cette découverte Séverine! Contente de retrouver un article sur Mouton Noir! Bisous!!!!

    J'aime

  2. Intéressant, il faudra que je teste. De mon côté je rabat avec une aiguille plus grosse. Si je tricote en 4 par exemple, je rabat avec une aiguille 5 voire 6 (par exemple pour un châle en mohair, ça permet d’avoir un résultat très souple).

    Aimé par 1 personne

    1. J’ai souvent pratiqué avec un numéro d’aiguille en plus, mais n’avais jamais pensé à prendre plus épais encore… à essayer ! La différence que j’ai constatée avec cette méthode, c’est que le résultat est vraiment élastique, ce que je trouve bien pour les bas de manches, mollets de chaussettes ou cols de pulls 🙂

      J'aime

    1. Merci pour ton commentaire :-). Elizabeth Zimmerman, j’avoue, je n’ai jamais compris :-d! Je viens encore de regarder l’explication sur le site de Purl Soho et je cale… il faudra que tu me montres 😉
      Et ton autre méthode super stretchy, elle consiste en quoi?

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s